Sauvagement Vache

9 juli 2012


Sauvagement Vache

Baussitges (Espolla) - Espagne

De 11h à la tombée de la nuit

50€ (soutien pour la sauvegarde de la Vaca de l'Albera)

06 65 15 78 38

mdvs@mdvs.it

0 0

Seite gesehen 11945 mal


Pur Jus

Ausstelller

Fête de la Vaca de l’Albera

Le 9 juillet 2012, restaurateurs, vignerons, maraîchers et musiciens se retrouvent chez Marta
Carola éleveuse de la Vaca de l’Albera. Elle vous invite à découvrir la viande de cette race bovine
menacée d’extinction, cuisinée par sept chefs : Carlos Orta Cimas (Villa Más, Sant Feliu de
Guíxols), Thibaut Lesage (La Bartavelle, Argelès-sur-Mer), Martí Rosàs (Ca la Maria,
Llagostera), Masahi Iijima (Le 5ème péché, Collioure), Xavier Bassaganya Sibirà (Restaurant
del Monestir de Sant Pere de Rodes), Emmanuel Desclaux (Xadic del Mar, Banyuls-sur-Mer)
et Laurent Brozzetti (La Table de Cuisine, St. André). Légumes locaux de saison, vins
naturels et engagés, miel de Rachid Bacchieri, vinaigres de La Guinelle, chansons de Martine
à la plage, jazz de Patrice Ensemble et Nacho Bellido accompagneront le repas.
Cette race de vache autochtone pâture au coeur du maquis méditerranéen, dans les Albères
(région méditerranéenne des Pyrénées). Sauvage et rustique, elle entretient les boisements,
contribue à la prévention des incendies et accroît la biodiversité du milieu naturel. La fête veut
sauver cette vache de l’extinction et mettre en valeur les qualités de sa viande.

 



Les vignerons qui rit®:

 


Bruno Duchêne
Domaine Gauby
Mendall
Domaine de la Casa
Blanca
Celler Escoda-Sanahuja
Naranjuez
Domaine du Possible
Domaine Yoyo
Casa Pardet
Clos du Rouge Gorge
Abel Aguadé
Celler Jordi Llorens
Domaine du bout du monde
Le temps des cerises
Domaine Pech Peyrou
Can Torres
Vinyer de la Ruca
Domaine Jean-Louis Tribouley

 


L’élevage de la Vaca de l’Albera de Marta Carola (Baussitges, Espolla)
Cette vache autochtone de taille relativement petite, étroite de poitrine et de hanches, est parfaitement
adaptée à l’environnement méditerranéen. Elle résiste à des températures assez basses l’hiver (tempêtes de
neige, vent fort, etc.) et aux canicules estivales. Elle sait tirer profit de la richesse du paysage
méditerranéen et de sa flore. Au printemps et l’été elle se nourrit principalement d’herbe tendre, jeunes
pousses d’arbres et d’arbustes, de figues et de mûres sur les crêtes du Massif des Albères. L’automne et
l’hiver, elle broute toutes les feuilles vertes qui restent à sa portée dans les zones les plus basses du Massif
et profite des fruits de saison: de faines, glands et châtaignes.
Cette vache autochtone et primitive (génétiquement proche de l’ancêtre Aurochs) est rustique, résistante à
certaines maladies et très sauvage. Elle est la seule à pouvoir vivre toute l’année dans la garrigue
méditerranéenne du Massif des Albères.
L’élevage de Baussitges, sous le régime de l’agriculture biologique, compte 300 vaches et 200 jeunes sur
2000 ha. Les vaches pâturent en complète liberté et boivent exclusivement l’eau des sources du Massif
des Albères. En complément de la nourriture dont elles disposent en milieu naturel, elles reçoivent du
fourrage naturel sec et de granulés (100% végétal et biologique) spécialement étudiés par l´équipe de
vétérinaires de l’Universitat Autònoma de Barcelona, qui assure le suivi scientifique de cette race.